Nous voilà dans le ...

1 avril 2016 - 07:35

C’est à une bien drôle de surprise à laquelle ont eu droit  hier matin les ouvriers municipaux et ceux de la société ECLAIR LED missionnés pour l’installation du nouvel éclairage du terrain d’honneur du stade communal d’HABARCQ.

Alors que les grues dépêchées pour creuser les massifs de fondation des mâts d’éclairage étaient en plein action du « côté vestiaires » (pour situer l’intervention), un  cri foudroyant  hurlant « STOP » est venu couvrir le bruit des engins et mettre fin à l’action des machines.

Aussitôt alertés, Monsieur Nicolas CAPRON, maire de la commune et ses adjoints se sont immédiatement rendus sur le stade et ont vite compris que la situation était aussi grave qu’inédite :

un magma noir, visqueux, jaillissait sans interruption,  se répandait sans limite, inondait sans retenue   le terrain d’honneur et ses abords.

Au regard de l’ampleur de la couche épaisse  qui prenait peu à peu place sur l’aire de jeu habarquoise, Fabienne BUCCIO  préfète du département a rapidement déclenché l’état d’urgence avec mobilisation de tous les acteurs civils et militaires, afin de mettre en œuvre toutes les mesures  sanitaires et de sécurité nécessaires en de telles circonstances.

Le village  a alors connu un balai incessant de véhicules en tout genre : pompiers, armée, sécurité civile, gendarmerie,  hélicoptères, camions citernes et autres engins spécialisés ont été acheminés sur le stade qui pour l’heure, n’en est plus un…

Egalement alertés, les représentants de la raffinerie TOTAL de Dunkerque  sont arrivés sur site dès midi pour apporter leurs connaissances et technicité puisque c’est bien du pétrole  qui vient d’être découvert à HABARCQ.

Alors, les premiers constats et mesures réalisés sur place par les unités spécialisées ont tout d’abord rassuré la population : risque sanitaire écarté.

Ensuite  il n’y aura pas (pour l’heure)  de puits de pétrole installé dans la commune, l’écoulement noir s’est arrêté en fin de journée et en attendant les futurs sondages à réaliser pour mesurer l’éventuel potentiel de la nappe d’or noir présente dans le sol habarquois.

Enfin et pour une durée indéterminée,  une certitude : il n’y aura pas de rencontre de football à domicile pour les Verts qui ne sont pas prêts de refouler leurs pelouses fétiches.

Des contacts ont été pris dès jeudi après-midi avec le District Artois  par Thierry MALLEVAES, président du CS HABARCQ pour bien entendu annuler tous les matchs programmés à domicile jusqu’à nouvel ordre mais aussi et surtout trouver des solutions pour mener à bien la fin des championnats des différentes équipes du club : délocalisation et réfection en urgence du terrain d’ HAUTE –AVESNES ? Rénovation du terrain de MONTENESCOURT ? Prêt d’un terrain secondaire d’un club voisin (MAROEUIL ? IZEL ?) Mise à disposition du terrain synthétique de l’Atrébatie ?

En tout cas voilà les Verts dans de beaux draps… euh dans le pétrin non dans le pétrole.

Voici quelques unes des photos qui ont été prises pendant les travaux et après la découverte de l’or noir.

Nous vous tiendrons bien entendu informés dans nos prochaines publications,  des suites de cet April’s fool day, qui après le pétrole, va faire couler beaucoup d’encre !

Commentaires

Valentin Nicolle 1 avril 2016 10:07
Supporter

Pas mal pour cette belle journée du mois d'Avril ! :)

david leve 1 avril 2016 07:51
Joueur

Il parait meme quil y a une mine d'or sous le terrain annexe.... Indiana jones est sur le coup

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 5 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 40 Joueurs
  • 24 Supporters